Ere Reiwa au Japon

L’empire du soleil levant va vivre un moment historique. En effet, l’empereur Akihito abdiquera le 30 avril 2019. Son fils sera couronné le lendemain, 1er mai 2019. Une nouvelle ère commencera alors : l’ère Reiwa !

Reiwa ou l’harmonie entre les êtres

Ainsi, le gouvernement japonais a dévoilé, ce lundi, le nom de la prochaine ère impériale du Japon. Le porte-parole du gouvernement l’a annoncé en brandissant un panneau encadré portant les caractères chinois calligraphiés rei (« bon », « agréable ») et wa (« la paix », « l’harmonie »).

« Cela signifie la naissance d’une civilisation où règne une harmonie entre les êtres », a déclaré le Premier ministre Shinzo Abe. « Le printemps vient après l’hiver sévère, ce nom veut marquer le début d’une période qui déborde d’espoir », a-t-il ajouté.

Jusqu’à la dernière minute, ce gengo (« nom d’ère »), fruit de plusieurs mois de réflexion par un comité d’experts, a été soigneusement gardé. Ce terme est tiré d’un court poème japonais « waka » faisant référence à la nature. Il est extrait du plus ancien recueil de poésie japonaise appelé Manyoshu, vieux de 1 200 ans.

Comme une nouvelle preuve que le Japon sait allier tradition et modernité, l’annonce a été diffusée sur les chaînes de télévision. De plus, des espaces publics, comme des « fans zones », ont été installés dans plusieurs lieux du Japon.

Reiwa : 248ème ère de l’histoire du Japon

Ainsi, le 1er mai, le Japon entrera dans la 248ème ère de son histoire. Pendant longtemps, les changements d’ère se produisaient suite à des guerres ou catastrophes naturelles. Depuis l’époque Meiji (1868-1912), chaque ère est maintenant liée au règne d’un empereur.

Le Japon reste le dernier pays à utiliser ce système d’ère, importé de Chine au 7ème siècle. Même la Chine y a renoncé, après la révolution de 1911.

À ce jour, l’ère la plus longue est celle d’Hirohito, l’empereur Showa. Il a régné pendant 64 ans, jusqu’à sa mort en 1989. La plus courte n’a duré que deux mois et demi et a eu lieu au début du 13ème siècle.