Avec un demi-million d’habitants, Himeji est la deuxième plus grande ville de la Préfecture de Hyogo, après Kobe. Vous pouvez vous y rendre en moins d’une heure depuis Osaka ou Kyoto en train, avec le Japan Rail Pass. C’est une halte populaire avec le Shinkansen Sanyo quand on part de Kyoto ou d’Osaka en allant vers Hiroshima.

À VOIR :

Le Château de Himeji, surnommé château du Héron blanc pour sa blancheur (la majorité des châteaux japonais étant noirs) et son élégance, datant de 1609, est l’un des rares qui a échappé aux ravages de la guerre civile, aux tremblements de terre et aux bombes incendiaires. Le château a miraculeusement réchappé à la seconde Guerre mondiale pratiquement indemne, alors que le reste de la ville a été ravagé par les bombardements intensifs américains. Il a été désigné trésor national en 1931 et a été nommé patrimoine mondial de l’UNESCO en 1993. Une enceinte de 3km de long entoure cette merveille dont les labyrinthes de portes, les mâchicoulis, les passages dérobés et une cours planté de cerisiers permettent la défense. Le château à subit une grosse période de travaux de restauration, terminés en 2015, qui ont été fait selon un cahier des charges respectant les normes de construction d’antan.

Le parc Koko-en qui se trouve face au château, de l’autre côté de la douve, mérite un détour. Il s’agit du quartier des Samouraïs protégeant le château à l’époque d’Edo. Il se compose de 9 jardins de style japonais de la période Edo, d’un ruisseau, de 2 étangs et d’un mignon pavillon de Thé où vous pourrez déguster un délicieux Matcha accompagné d’une douceur de la région aux haricots rouges pour 500 yens environ.

Le Mont Shosha (Shoshazan) et son temple vieux de 1000 ans.

ACCÈS :
Depuis Tokyo :
En Shinkansen Nozomi (3h10) (Attention, certains trains Nozomi ne s’arrêtent pas à Himeji)

Depuis Osaka :
En train JR local (57 min en train rapide)

Depuis Kyoto :
En train JR local (1h25 min en train rapide)