Beaucoup la connaissent seulement pour la terrifiante attaque nucléaire du 6 août 1945. Hiroshima, tristement célèbre, s’est relevée de ses cendres. Elle est maintenant une ville moderne, cosmopolite avec de grands restaurants, et une vie nocturne.

Principale ville de la région de Chugoku, Hiroshima compte plus d’un million d’habitants. Hiroshima est une ville industrielle avec de larges boulevards et des rivières qui s’entrecroisent. Elle est située le long des côtes de la mer intérieure Seto.

Elle abrite le Parc et le Musée de la Paix, retraçant l’histoire terrible de cette décision européenne qui fût mortelle pour de nombreux japonais. La ville s’est reconstruite autour du symbole constitué par un des seuls bâtiments à être resté debout après l’explosion de la bombe nucléaire : le Genbaku Dôme, ancien palais du Développement industriel.
(Accès : Tramway ligne 2 ou 6 – Station Genbaku Dome Mae, 15 minutes depuis la Gare de Hiroshima)

Na manquez pas le passage par le Mémorial des Enfants pour la Paix, où le cénotaphe recueille le nom de tous les enfants victimes. De nombreuses grues en Origami décorent ce mémorial, inspiré de la tragédie de Sasaki, petite fille de 10 ans morte des suites des radiations qui croyait en la légende japonaise disant qu’en pliant 1000 grues, on réalise ses voeux. La grue est au Japon, un symbole de longévité. Elle mourût avant de terminer tous les pliages, mais ses camarades d’école décidèrent de finir pour elle. Depuis, des grues en Origami affluent de tous les pays du Monde.
(Accès : Tramway ligne 2 ou 6 – Station Genbaku Dome Mae, 15 minutes depuis la Gare de Hiroshima)

Hiroshima recèle de petits trésors, parfois oubliés de par son histoire mondiale omniprésente. Notamment , le Jardin vallonné Shukkei-en, conçu en 1620, est un lieu de promenade fort agréable.

HISTOIRE :
Après la guerre, de grands efforts ont été entrepris pour reconstruire la ville. Les prédictions selon lesquelles la ville ne serait plus habitable se sont révélées fausses. Les monuments détruits, tels que le château de Hiroshima et le jardin Shukkeien, ont été reconstruits. Dans le centre, un grand parc a été aménagé, on lui a donné un nom qui reflète les aspirations de cette ville reconstruite : Le Parc du Mémorial de la Paix.

ACCÈS :
Depuis Tokyo : en train par la ligne de Shinkansen Tokaido-Sanyo (4h)
par avion de l’aéroport de Haneda à l’aéroport de Hiroshima.
Depuis Osaka : en train depuis la gare Shin-Osaka en Shinkansen (1h30)
Depuis Kyoto : en train par la ligne de SHinkansen Tokaido-Sanyo (1h35)

ASTUCES :
Avec votre Japan Rail Pass, utilisez gratuitement le bus Meipuru-pu dans la ville de Hiroshima . Il s’agit d’un bus rouge à toit ouvert desservant les sites à ne pas manquer tel le Mémorial de la Paix ou le Jardin Shukkei-en.

GASTRONOMIE :
La ville est connue pour ses okonomiyaki, sorte d’omelette japonaise à base de choux et d’autres ingrédients (bacon, fromage, légumes, crevettes, etc.) cuite sur une plaque chaude, habituellement en face des clients.

A VOIR AUX ALENTOURS :
A 30 minutes seulement en bateau se trouve l’île de Miyajima, avec son remarquable Sanctuaire Itsukushima, classé au patrimoine mondial de L’UNESCO. L’île est peuplée de daims qui viendront peut-être vous voler votre nourriture. Si vous aimez marcher, vous pourrez y faire de belles balades.

 

  • Le Dôme de la bombe atomique (Genbaku Dome) qui symbolise le monde en paix et Le Parc du mémorial de la paix, tous deux faisant partie des Sites de l’Héritage du Patrimoine Mondial Culturel
  • Le sanctuaire Itsuku-shima-jinja (sur l’île de Miyajima toute proche) et son symbole, le Grand Torii : porte de bois vermillon d’entrée au sanctuaire qui a la particularité d’avoir les pieds dans l’eau à marée haute
  • Spécialités : Okonomiyaki (sorte d’omelette japonaise) et huîtres