Kagoshima est une ville fortifiée au sud de l’île de Kyushu, datant du 14ème siècle. Il y a beaucoup d’endroits historiques associés à la Restauration Meiji, un temps où des réformes politiques ont été entreprises pour transformer le pays du féodalisme à une nation unifiée moderne.

À VOIR :

Le Sakura-jima
Vous pourrez parfois observer une colonne de fumée sortant du volcan de l’île Sakura-jima,  symbole de Kagoshima. Ce sera aussi l’ouverture des parapluies pour se protéger de la pluie de poussières qui recouvre rues, maisons, voitures et arbres. Le volcan sort de la mer à environ quatre kilomètres du centre de la ville. Il a été le site d’éruptions majeures maintes fois dans l’histoire de Kagoshima. C’est l’un des volcans en activité les plus célèbres dans le monde. On compare souvent Kagoshima à Naples avec son Vésuve.

Au-délà des longues balades dont l’office de tourisme distribue un guide en anglais contenant des cartes détaillées, le jardin Sengan-en est le principal lieu touristique de la ville.

À VOIR AUX ALENTOURS :

La station thermale d’Ibusuki
Située à 45 km au sud de Kagoshima et réputée pour ses étranges bains de sable naturellement chaud, dû à l’activité volcanique. Vous y accéderez en 5 minutes en taxi ou en 20 minutes à pied de la gare d’Ibusuki.

Randonnée dans la chaîne de montagne volcanique active de Kirishima, avec ses lacs volcaniques et ses sources chaudes

ACCÈS :

Depuis Tokyo :
En avion depuis l’aéroport de Haneda (Tokyo).
Une fois à l’aéroport de Kagoshima, prendre le bus et descendre à l’arrêt JR Kagoshima Chuo (1h30)
En train via la ligne JR Shinkansen jusqu’à la gare Kagoshima Chuo avec un changement à Shin-Osaka ou Shin-Kobe  (7h30)

Depuis Osaka :
En avion depuis l’aéroport Itami (Osaka) ou L’aéroport international du Kansai (Osaka) jusqu’à l’aéroport de Kagoshima.
Une fois à l’aéroport de Kagoshima, prendre le bus et descendre à l’arrêt JR Kagoshima Chuo (1h30)
En train, depuis Shin-Osaka jusqu’à la gare de Kagoshima Chuo en Shinkansen (ligne JR) (4h)