Située près de la Mer du Japon, Kanazawa est bordée par les Alpes Japonaises, le Parc national Hakusan et le Parc national de la Péninsule Noto. Pendant la Période Edo, Kanazawa a servi de lieu de résidence au Clan Maeda, le deuxième clan féodal le plus puissant après celui des Tokugawa en termes de taille de fief et de production de riz. En conséquence, Kanazawa a grandi et est devenue une ville splendide et culturelle, en concurrence avec Kyoto et Edo (Tokyo), avec ses vieux quartiers où résidaient Samouraï et Geishas, ses sanctuaires et ses musées.

Kanazawa fait partie du réseau de villes créatives de l’UNESCO en tant que ville de l’artisanat et des arts populaires. Un des artisanats réputés à Kanazawa est celui de la feuille d’or, dont Kanazawa produit 98%, on en trouve dans certaines confiseries, thés et produits cosmétiques. Il est possible de participer à un atelier de dorure et de repartir par exemple avec des baguettes décorés de feuille d’or.

La péninsule de Noto, accessible en train et en bus depuis Kanazawa, est une véritable parenthèse en pleine nature avec petits ports de pêche tout au long de ses côtes aux contours accidentés. Sa gastronomie et sa vie rurale traditionnelle en font une escapade au rythme calme bercée par les flots marins. La laque de Wajima que l’on peut admirer à Kanazawa et provenant de la péninsule de Noto est l’une des plus renommées au Japon.

Pendant la Deuxième Guerre Mondiale, Kanazawa fut l’une des grandes villes qui ont le mieux échappé aux bombardements aériens. En effet, une grande partie du quartier historique, dont le quartier samouraï Nagamachi et les quartiers de divertissement Chaya, ont survécu.

Aujourd’hui, Kanazawa est la capitale de la  préfecture d’Ishikawa. La ville est fière de ses lieux historiques tels que ses résidences seigneuriales et son château mais aussi de ses musées modernes.

A VOIR :

Le Kenroku-en, un des « trois plus beaux jardins » du Japon et considéré par beaucoup comme étant le plus beau de tous.

Vous pourrez également voir des spectacles de No, le théâtre traditionnel japonais et goûter la cuisine traditionnelle de la région.

Le quartier Chaya et les maisons de thé avec les geisha.

L’ancien quartier samouraï de Kanazawa : Nagamachi

Le Musée d’art contemporain du 21ième siècle

Le château de Kanazawa

Kanazawa est également un grand centre d’artisanat : vous vous laisserez surement tenter par ses kimonos de soie, ses céramiques ou encore ses laques Wajima décorées de feuilles d’or.

ACCÈS :

Depuis Tokyo :
En Shinkansen « Hokuriku », durée 2h28

Depuis Osaka :
En train avec le Limited Express « Raicho » (2h30mn)
En train avec le Limited Express « Thunderbird »(2h50mn)

Depuis Kyoto :
En train avec le Limited Express « Raicho » (2h10mn)
En train avec le  Limited Express « Thunderbird »(2h30mn)

Depuis Nagoya :
En train avec le Limited Express « Shirasagi »(3h)

Un bus NOHI permet de relier Takayama à Kanazawa en passant par le village de Shirakawago, inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco