Kyushu est situé au sud-ouest de l’archipel et de l’île de Honshu, dont elle est séparée par un pont d’un kilomètre seulement. De par sa localisation, l’île possède un climat subtropical, en particulier, dans les préfectures du sud comme Miyazaki et Kagoshima. La mythologie veut que la civilisation japonaise soit apparue sur cette île, et plus précisément dans la préfecture de Miyazaki.

Kyushu est l’île la plus volcanique du Japon. Cela grâce au Mont Aso, volcan actif possédant la plus grande caldeira au monde et au Sakurajima, volcan formant une île dans la baie de Kagoshima. Cette activité volcanique lui offre les meilleurs onsen (sources chaudes) du pays.

La ville de Beppu, avec ses sources de couleurs allant du rouge au bleu turquoise, est particulièrement réputée.

Enfin, Kyushu a subi l’influence de nombreuses cultures étrangères. D’abord de Chine et de Corée. Puis d’Europe avec l’arrivée des missionnaires catholiques et des commerçants portugais au 16ème siècle. Elle possède, ainsi, une culture unique.

À VOIR :

Plusieurs villes méritent que l’on s’y arrête pour découvrir la culture et la singularité des différentes régions de l’île.

Préfecture de Fukuoka

Fukuoka est la porte d’entrée de Kyushu et ville portuaire majeure. Elle fut, d’ailleurs, choisie comme point d’arrivée par les Mongols au 13ème siècle lors de leur invasion.

Préfecture de Nagasaki

Nagasaki, ville portuaire la plus proche du continent asiatique, elle a joué un rôle important dans les relations commerciales étrangères pendant de nombreux siècles et était le plus important de seulement quelques ports ouverts à un nombre restreint de commerçants étrangers pendant la période d’isolement du Japon. Ce passé a été largement occulté par la destruction de la ville par la bombe atomique par les Américains en Août 1945, 3 jours après celle d’Hiroshima.

Préfecture de Kumamoto

Kumamoto, célèbre avec sa mascotte Kumamon, est le point de départ pour la visite du Mont Aso, l’un des plus grands volcans en activité du monde. La ville cache également des sites d’intérêts comme le château de Kumamoto et le jardin japonais Suizenji-Jojuen.

Le Mont Aso, le plus grand volcan actif au Japon et est parmi les plus grands au monde. Il se trouve dans le parc national Aso Kujū dans la préfecture de Kumamoto, à cheval sur la préfecture de Oita, sur l’île de Kyushu. Son pic se situe à 1 592 m d’altitude. Aso possède l’une des plus grandes caldera du monde (25 km au nord-sud et 18 km à l’est-ouest).

Préfecture de Oita

Beppuest une des plus célèbres stations thermales du Japon.

Yufuin, mignon petit village où il fait bon passer la nuit en ryokan pour profiter des sources chaudes (onsen).

Préfecture de Kagoshima

Kagoshima, ville fortifiée au sud de l’île de Kyushu, datant du 14ème siècle. Beaucoup d’endroits historiques sont associés à la Restauration Meiji. Cette période correspond à un temps où des réformes politiques ont été entreprises pour transformer un pays féodal en une nation unifiée moderne. La ville est également célèbre pour son volcan, le Sakura-jima, dont on peut voir émaner une colonne de fumée.

Yakushima, avec son climat très particulier et sa végétation préservée qui ont permis à l’île d’être le premier site classé au patrimoine mondial naturel de l’UNESCO au Japon. Elle est également célèbre pour être la source d’inspiration des décors du film d’animation Princesse Mononoke de Hayao Miyazaki.

S’Y DÉPLACER :

En train : Vous pouvez explorer Kyushu en train grâce au Japan Rail Pass, ou grâce aux pass régionaux « All Kyushu » , « Northern Kyushu » ou « Southern Kyushu »

En voiture : Vous pouvez louer une voiture sur cette partie du Japon, muni d’un GPS anglophone. Il y a, en effet, très peu de trafic sur les routes. Autant de points positifs pour naviguer à Kyushu sans soucis!

ACCÈS :

Depuis l’Europe :
En avion avec une arrivée à l’aéroport de Fukuoka.
Depuis le Japon :
Fukuoka est aussi accessible par des vols domestiques depuis Tokyo ou Osaka. Ainsi que par des vols depuis l’Europe, via Amsterdam.