Nikko – littéralement «lumière du soleil» – est une ville située dans les montagnes de la préfecture de Tochigi. La ville est située à env. 90 min. en train au nord de Tokyo et est une bonne destination pour une excursion d’une journée depuis la capitale nippone.
Nikko est une attraction importante pour les visiteurs japonais et étrangers, en raison de ses bâtiments historiques.

Le premier temple de Nikko a été fondé il y a plus de 1200 ans le long des rives de la rivière Daiya. Cependant, en 1616, Shogun Tokugawa Ieyasu mourant a fait savoir que son dernier souhait était pour ses successeurs de « Construire un petit sanctuaire dans Nikkō et [de l’]engager comme Dieu ». Il serait ainsi le gardien de la paix au Japon.
En conséquence, l’endroit est devenu le foyer des mausolées des Shoguns Tokugawa, qui figurent sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Contrairement à la plupart des temples et des sanctuaires japonais, les bâtiments ici sont extrêmement gais et ornés, avec des sculptures multicolores et beaucoup de feuilles d’or, et montrent une forte influence chinoise. Un certain sens de la dignité est restauré par une magnifique forêt de plus de 13 000 cèdres couvrant toute la région.
Cependant, toute la grandeur que les Shoguns ont créée est maintenant éclipsée aux yeux de nombreux visiteurs par un trio remarquable de petites sculptures en bois sur un mur: les trois singes célèbres dont les noms signifient respectivement « Je n’entends pas ce qu’il ne faut pas entendre, je ne dis pas ce qu’il ne faut pas dire, je ne vois pas ce qu’il ne faut pas voir ».
Alentours magnifiques :

Nikko se trouve dans une belle campagne boisée: à proximité le lac Chuzenji est une destination populaire pour les campeurs japonais. Autour des temples, des balades sont possibles dans une impressionnante forêt de cèdres.

Il existe également de nombreuses sources thermales célèbres (onsen) dans la région. Les montagnes à l’ouest de la ville font partie du parc national Nikkō et contiennent certaines des cascades les plus spectaculaires du pays et des pistes panoramiques.

À VOIR :

Le Sanctuaire Toshogu Shrine, où se trouve le somptueux mausolée de Tokugawa Ieyasu.

Le Taiyuinbyo, le mausolée de Iemitsu, petit-fils de Ieyasu.

La Villa Tamozawa, ancienne résidence de la famille impériale.

Pont sacré Shinkyo qui se trouve à l’entrée des sanctuaires de Nikko.

Le Parc national Okkuniko où se situe le lac Chuzenji ainsi que les chutes Kegon et Ryuzu.

ACCÈS :

Depuis Tokyo :
De la gare d’Asakusa de Tokyo à la gare Tobu-Nikko par les trains Tobu-Nikko (1h50)
Faites une excursion d’une journée à Nikko avec un guide anglophone