Située sur la côte ouest de la baie de Tokyo, juste au-dessous de la capitale, Yokohama est la deuxième plus grande ville du Japon et l’une des villes où l’on voit le plus d’étrangers.
Vers la fin de l’ère Edo (1603-1867), au cours de laquelle le Japon avait instauré une politique isolationniste, ce port fut l’un des premiers à s’ouvrir au commerce extérieur, en 1859. En conséquence, il est rapidement passé d’un petit village de pêcheurs à l’une des plus grandes villes du Japon.

A seulement 35 minutes de Tokyo, peu de gens envisagent une excursion à Yokohama. Pourtant, cette ville souvent réduite au rôle de « port de Tokyo » est bien loin d’en être une petite jumelle. Yokohama a une culture, une histoire et une atmosphère singulière marquée par l’ouverture sur le monde et le dynamisme de ses habitants. Son port a connu un essor à partir du milieu du 19ème siècle, lors de l’ouverture forcée du Japon par le commodore américain Perry.

À VOIR :

On y trouve le Sankeien, un jardin japonais classique de 175 hectares dont les étangs, les chutes d’eau, les ponts et la forêt de bambous sont admirés à toutes les saisons.

A Motomachi, on peut se promener dans une grande rue commerçante mais aussi au milieu d’habitations de style occidentale (à Yamate).

Les sites les plus connus des jeunes sont toutefois le Minato Mirai 21 avec son gratte ciel, la Yokohama Landmark Tower dédié au shopping, ou encore le complexe de loisirs installé dans des bâtiments de briques rouge, autrefois locaux des douanes de la baie de Yokohama !

Le quartier chinois de Yokohama est célèbre dans tout le pays, il est le plus grand Chinatown du Japon et l’un des plus grands dans le monde. Avec son architecture mirobolante, vous le reconnaîtrez de loin. Sur 2500 mètres carrés s’agglutinent plus de 600 magasins et restaurants, permettant de déguster depuis la cuisine authentique de Pékin jusqu’à celle de Taiwan, sans avoir à voyager à travers les milliers de kilomètres de la terre du milieu !  A proximité se trouve le stade de Yokohama, le musée de la soie, et le musée de la Poupée.

Le Kirin Beer Village avec sa visite gratuite de la Brasserie Kirin de Yokohama.

La zone portuaire historique s’appelle Kannai. Près du parc Yamashita, en front de mer, vous trouverez le phare Yokohama Marine Tower, un des plus hauts phares du monde.

Les zones d’Isezakicho et de Noge offrent de nombreuses boutiques colorées ainsi que des bars accueillants, tournés vers une clientèle et donnant à ces lieux une ambiance cosmopolite.

ACCÈS :

Depuis Tokyo :
En train jusqu’à la gare Shin-Yokohama avec la JR Tokaido Shinkansen : 18 minutes